11 décembre 2006

L'été arrive à grands pas.

C'est fou comme le temps passe vite. Bon je dis ça parce que je suis très occupée en ce moment, parfois je dis l'inverse et le temps me paraît être interminable. Je n'arrive presque plus à avoir du temps pour moi.

Depuis trois semaines, l'été arrive ici, et le beau temps, le soleil, la chaleur, donnent envie de passer ses journées à la plage ou sur le bateau. C'est ce que nous faisons allégrement. Nous sommes allées la semaines passée faire nos achats de Noël au Panama. Patrice repartira « déjà » la semaine prochaine, du 19 décembre au 8 janvier.
Là je dirai que le temps ne passe pas, mais j'aurai alors le temps d'écrire. L'île est merveilleuse en ce moment, parce que les arbres sont encore verts, le soleil ne les a pas encore brûlés, et le soleil  donne à la mer une couleur qui passe du vert émeraude au bleu turquoise. Chaque jour je m'extasie devant ce spectacle magnifique. La seule ombre au tableau c'est que je vais passer les fêtes de Noël et du jour de l'an, seule. Bon le soir du réveillon de Noël j'irai dîner chez Jeanne et Max, mes voisins amis, mais ensuite, mes journées, et mes soirées, seront dans la solitude absolue. Je ne crains pas la solitude, mais plutôt le manque que j'aurai de la présence de Pat.

J'aurais pu aller moi aussi en France, mais en vérité je ne l'ai pas souhaité. Pour moi les fêtes de fin d'année à tourner en rond d'une famille à l'autre, ça me branche pas. Et puis il fait FROID....en France. Je commence donc à prendre quelques résolutions pour ces trois semaines qui ne seront qu'à moi. Je vais marcher tous les matins, ou les fins d'après midi, (le soleil est trop chaud en journée). Je vais faire une séance de yoga tous les deux jours, et je vais essayer d'arrêter de fumer. Ah.....marcher et yoga ça va encore, mais arrêter de fumer c'est une autre histoire, là je ne promets rien. Pourtant je sens bien que ce serait une très bonne chose, et pourtant je sais aussi que j'ai pu par le passé m'arrêter trois fois sans presque d'effort. Une fois j'ai tenu 1 an, la deuxième fois 2 ans et la troisième fois 5 ans. Mais à chaque fois j'étais super motivée et j'avais pris la décision sans y penser auparavant, comme ça en me levant un beau matin et me disant j'arrête. J'aimerais tant que ça me reprenne, cette envie soudaine de stopper.

A part ça, j'ai acheté une machine a pain. Ici sur l'île il est difficile d'avoir du pain frais, alors j'ai décidé de le faire moi même. Résultat depuis 4 jours, je fais mon pain, et surtout je l'améliore de jours en jour parce qu'au début c'est pas évidant de trouver les bonnes quantités de farine, eau, et surtout levure. J'ai aussi fait trois brioches, la première...poubelle, c'était un tas horrible de mie compacte. La deuxième mangeable, mais encore un peu trop dense, ça ressemblait plutôt à un cake. La troisième, nettement plus légère, mais j'aimerais obtenir une belle brioche à la mie bien aérée et au bon goût de beurre, alors si vous avez une bonne recette je suis preneuse. De plus je pourrais faire une belle couronne pour la fête des rois.

Alors mesdames si vous avez une MAP, oui ça se dit comme ça sur internet...et bien j'attends vos recettes de brioches....heureusement que je ne grossis pas facilement.

Posté par Josie_Gourmande à 19:27 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur L'été arrive à grands pas.

    arf... moi, tu vois, ça fait un moment que je me tâte à investir...

    j'adore faire mon pain moi-même. c'est plus qu'un plaisir. c'est une tradition. c'est un geste séculaire, rassurant, familier, correspondant à des tonnes de souvenirs d'enfant, quand je voyais ma mamé, le pétrir, encore et encore, et nous le servir encore chaud...
    en faisant mon pain, je me calme, me met au diapason de moi-même, me ressource avec ce que je suis et d'où je viens.

    c'est faire oeuvre de mémoire et de transmission. j'ai appris à mes fils à le faire. pour que ce geste ne se perde pas.

    malheureusement, j'ai pas souvent le temps de le faire... saleté de vie moderne )

    Posté par pati, 01 février 2007 à 11:27 | | Répondre
Nouveau commentaire